Respect des personnes âgées

Voici les principes de respect qui donnent sens à notre travail quotidien

Quelque soit son âge et son comportement, chaque personne est une personne à part entière, c’est à dire qu’elle pense et ressent d’une façon ou d’une autre sa relation avec le monde, la vie, les autres.

Il nous incombe donc d’entrer en communication avec chacune des personnes que nous accompagnons, dans le profond respect de son être, et en particulier de ses émotions.

Et ce, d’autant plus que cette personne âgée est fragilisée par une maladie cognitive, qui limite ses capacités et lui rend profondément difficile la plupart des choses que nous effectuons habituellement sans même y penser.

Notre intention est de témoigner en toute sincérité à ces personnes que nous accompagnons qu’elles sont libres d’être elles-mêmes, au delà des restrictions que leur impose la maladie : elles peuvent passer de bons moments, exprimer ce qui leur tient à cœur, choisir ce qui leur convient au jour le jour.

Cette attitude d’écoute et d’attention profonde, aide à ce que la personne accompagnée reprenne confiance en elle-même, restaure sa dignité blessée par sa perte de capacités.

En cultivant ses motivations, ce qui lui fait plaisir, ses centres d’intérêts, nous espérons à chaque fois que ses ressources encore disponibles trouvent des voies de régénérescence.

Ainsi que le répétait le 12 avril 2016 aux Champs Libres le Professeur Dominique SOMME, Chef du Service de Médecine Gériatrique du CHU de Rennes, « le plaisir c’est la santé ! », car attention, « le stéréotype crée le handicap : si vous parlez petit vieux aux petits vieux, ils vous parleront petit vieux »

Chacun est donc à rencontrer comme il est, voire même au delà de ce qu’il peut présenter de lui-même, avec une ouverture la plus entière possible, et sans aucun préjugé.

Ci-dessous la charte nationale pour le respect des personnes en situation de dépendance :

Principes de respect des personnes en situation de handicap ou de dépendance
Charte nationale pour le respect des personnes en situation de dépendance

http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/charte_2007_affiche-2.pdf

Le service que nous rendons vise à soulager les familles, les proches, les aidants des personnes âgées atteintes de maladies cognitives invalidantes.

Nous nous efforçons de clarifier les dispositifs d’aide, de limiter les changements d’intervenants, de rester disponibles pour les familles tout au long de l’accompagnement.

C’est aussi de cette façon que nous prenons soin des personnes.

Enfin, notre gestion des informations personnelles, qui nous permettent d’ajuster nos interventions aux particularités de chaque personne accompagnée, respectent les obligations AU-047 de la CNIL spécifiques à notre profession.